Dans Création, Création d’Entreprise, Gestion

La création d’entreprise ? Près d’un tiers des Français y songent sérieusement. Et en moyenne, pas loin de 50 000 sautent le pas tous les mois. Mais faute de préparation, la moitié de ces jeunes entreprises ne vivent pas assez longtemps pour fêter leurs cinq ans, d’après l’Insee. Si vous aussi vous vous voyez un avenir d’entrepreneur, nous vous avons préparé le terrain avec ces trois grandes questions à régler avant de vous lancer.

1. Ai-je bien analysé mon marché, ma clientèle, et mon business model ?

Parce que la plupart d’entre eux choisissent de se lancer sur un secteur qu’ils connaissent bien pour y avoir travaillé auparavant, les entrepreneurs négligent de passer par la case « business plan ». C’est pourtant une étape essentielle, et qu’il faut mener à bien lorsque l’on a du temps devant soi, c’est-à-dire avant de démarrer.

Pourquoi est-ce important ? D’abord pour mettre au clair vos motivations, s’assurer de vos compétences pour diriger et développer une affaire, estimer vos besoins en financement et en rémunération…
Élaborer un Business plan

Et si vous envisagez de vous lancer dans le commerce ou le développement d’un service innovant, nous vous conseillons aussi de mener une étude de marché, même sommaire.
Réussir efficacement son étude de marché

2. Est-ce que j’y vais seul, ou accompagné ?

Associé ou pas ? La question est d’importance. Dans la colonne « pour » de l’association, la possibilité de s’adjoindre des compétences complémentaires (un commercial et un financier, un manager et un inventeur…), et de ne pas s’épuiser dans les premiers temps, toujours éprouvants. Dans la colonne « contre », l’association est fatalement source de tension et de conflit.
5 conseils pour bien s’associer

Que vous cherchiez un associé actif ou un investisseur, il va vous falloir contractualiser cette association. Par un document qui s’appelle le pacte d’actionnaire, et qui peut être truffé de clauses… pas toujours à votre avantage.
Lesquelles surveiller en particulier ? Réponse ici …

3. Suis-je au clair sur toutes les démarches administratives ?

Marché : OK. Plan de développement : vu. Actionnariat : fait. Vous êtes prêt à démarrer. Reste à découvrir les joies de l’administration et des démarches indispensables pour lancer votre boîte. En premier lieu, il y a la question de votre statut : aucun n’est parfait, tout dépend de votre problématique. On vous débroussaille quand même le terrain avec ces deux comparatifs :
Les diverses formes d’entreprises

SARL vs SAS: comment choisir

Une dernière boite à outil pour finir : une liste de 10 questions à se poser avant de se lancer. Tous nos vœux de réussite dans vos projets !
Consulter la liste

Sur le même thème